Blog

Une table ronde virtuelle, un sujet réel

10 February 2021

Jeux vidéo, un jeu d'enfant ?  

Face aux nombreuses questions des parents sur ce sujet sensible, nous avons fait appel à des experts pour nous aider à y voir plus clair, et surtout, démêler le vrai du faux. 

Le 3 février dernier,  nous avons eu le plaisir d’échanger avec Serge Tisseron, psychiatre et créateur des balises 3-6-9-12, Justine Atlan, directrice générale de l'Association e-Enfance, et Thierry Perreau, responsable créatif à l’ISART DIGITAL, sur les enjeux pédagogiques et les différents  aspects (négatifs ou positifs) des jeux vidéo dans l’éducation des enfants.

 

Voir la vidéo

 

Pendant 1h30, nos experts ont répondu aux questions posées avant et pendant la conférence par les participants : un vrai concentré d’intelligence sur le sujet ! Si vous avez manqué ce moment, voici, en quelques mots, l’essentiel de ce qui a été dit.

 

Un peu d’histoire dans l’Histoire (5:50)

Depuis leur naissance en 1952, le jeu vidéo ne cesse de croître. Aujourd’hui, Il existe une multitude de genres de jeux. Au-delà des plus populaires comme GTA, il existe des jeux de plateformes (du style de Mario Bros), éducatifs, d’aventures, narratifs et/ou encore des “monster game” (des jeux issus d’une combinaison de plusieurs genres de jeux). On compte plus de centaine de sorties de jeux par semaine.

 

Comment choisir ? (11:05)

Dans un univers aussi divers que varié, il est normal de s’y perdre un peu, surtout lorsqu'il s’agit de faire un choix judicieux et adapté pour son enfant. Selon nos experts, le plus simple, c’est de chercher, se renseigner et s’intéresser. Difficile quand on n’est pas un expert mais, la bonne nouvelle, c’est qu’il y a de tout ; vous trouverez de quoi satisfaire votre enfant.

 

Quel est l’impact des jeux vidéo sur les enfants ? (13:50)

Selon Serge Tisseron, les jeux vidéo développent deux types d'interactions chez l’enfant : narrative ou sensorimotrice. L'idéal est de privilégier la narration et inciter l’enfant à raconter son jeu. Ainsi, vous établissez un contact avec lui entrez dans son univers.

Conclusion ? Ce n'est pas tellement le jeu qui importe mais, ce que l’enfant trouve dans le jeu. Quelle(s) capacité(s) ce dernier lui permet de développer ? Quel(s) rapport(s) entretient-il avec ce jeu ? Les jeux vidéo permettent à votre enfant  : 

  • De maîtriser ses angoisses (16:52)
  • D’apprendre à se débrouiller seul (17:00)
  • D’apprendre à gérer les contacts sociaux (17:13) et développer la notion du travail d’équipe (44:13)

 

Combien de temps l’enfant peut-il passer devant l’écran ? (19:00)

Avant 3 ans, il vaut mieux éviter les outils numériques qui n’apportent rien à l’enfant puisqu’à cet âge, il construit sa personnalité et son cerveau. 

Entre 3 et 6 ans, le temps recommandé est d’une demi-heure à 3 ans et maximum 1h par jour à 6 ans. De 6 à 9 ans ; c’est l’âge idéal pour créer avec les écrans et expliquer à l’enfant Internet. Finalement, de 9 à 12 ans, il est conseillé de lui apprendre à se protéger et protéger ses échanges. Tout ceci est très théorique et difficilement applicable par les temps qui court, mais gardez à l’esprit que ce qui compte c’est  la relation avec votre enfant. 

 

Qu’en est-il de l’addiction ? (1:00:30)

On parle plutôt de gaming disorder, un trouble du jeu vidéo. Le terme addiction est réservé par l’OMS aux situations très problématiques dans lesquelles depuis plus de 12 mois, le joueur n’a pas d’autres centres d’intérêts dans la vie que le jeu. Il est totalement déscolarisé s’il est mineur et sans travail s’il est majeur. Il passe son temps devant son écran ; mange devant son écran et dort très peu. C’est donc un terme à utiliser avec parcimonie

Lorsque l’enfant s’isole dans le jeu et joue de manière répétitive plutôt que créative (en groupe, avec des personnes qu’il connaît et avec qui il entretient des relations dans la vie courante), il faut se pencher sur la raison de cet isolement car, bien souvent, le jeu vidéo est un moyen de fuir une réalité difficile à affronter.

 

Puis-je jouer avec mon enfant ? (1:05:10) 

Heureusement, les jeux vidéo en disent beaucoup sur la personnalité de votre enfant. S’intéresser à son jeu, comprendre ce qui retient son attention permet d’avoir une meilleure idée de qui il est et de ce qu’il aime faire. D’ailleurs, Justine Atlan, explique qu’à travers son jeu, vous découvrirez d'autres facettes de sa personnalité (45 : 14).  Pourquoi ne pas y jouer avec lui ? Pas la peine d’être un expert, le plus important est de participer. Montrez à votre enfant que vous êtes intéressé(e)s et prêt(e)s à partager ces moments avec lui.

 

L’avenir des jeux vidéo (1:31:50)

Quelle meilleure manière de parler de l’avenir du jeu vidéo que de vous laisser avec cette citation d’Isaac Asimov :  “le jeu vidéo à histoire commence à s’approcher de la complexité de la vie et le spectateur peut vivre l’histoire ainsi que faire l’expérience de certaines joies de l’existence”. Merci à Thierry Perreau pour cette conclusion pleine d’espoir

👇(Re)voir la conférence 👇

 

Ne manquez plus nos actualités

Nouveau call-to-action Nouveau call-to-action

Newsletter