Blog

CRÉER FROM SCRATCH

02 May 2014

LE PROJET LIBRE, NOUVELLE ÉTAPE DANS L’APPRENTISSAGE DE LA PROGRAMMATION CRÉATIVE AVEC SCRATCH

En ce moment en atelier, nous sommes partis sur une grande aventure : un projet “libre”. Libre ? Libre parce que les enfants décident de A à Z de ce qu’ils veulent faire et comment mener à bien leur projet sur plusieurs séances, tout seul ou en groupe, comme ils l’entendent !

Après les ateliers que nous avons faits jusqu’à présent, et nos explorations autour des histoires ou des jeux vidéo, les enfants ont maintenant acquis des bases et des idées, à la fois de ce qu’ils peuvent faire, et de ce qu’ils aiment faire. Mon rôle maintenant, c’est de les aider à avancer, en les laissant maîtres de leur projet, autonomes et pleins d’imagination.

Nous avons commencé par réfléchir : qu’avaient-ils envie de faire ? Qu’est-ce qui leur avait plu le plus dans ce que nous avions expérimenté? J’étais très curieuse de voir ce qu’ils choisiraient de faire.

 

ENRICHIR SON JEU VIDÉO

Plusieurs n’ont pas hésité une seconde. Ils avaient vraiment envie continuer le labyrinthe qu’ils avaient démarré lorsqu’on a commencé à travailler sur les jeux vidéos. Ils voulaient y passer le temps nécessaire pour ajouter tous les éléments qui leur semblaient indispensables pour que leur jeu soit un “vrai” jeu : ajouter des niveaux, avec des difficultés nouvelles à chaque fois, et des enjolivures qui donnent envie de jouer.

Un travail de longue haleine, et qui les emmène naturellement vers une organisation de leur code plus modulaire : ce qui marchait pour un niveau, comment l’adapter et le réutiliser aux niveaux suivants ?

RECRÉER UN JEU QUE L’ON AIME

 

Certains ont eu envie de recréer un jeu auquel ils aiment jouer. Anne a démarré avec sa copine Anna sa propre version de Mario. Dans leur jeu, c’est Peach, la princesse rose, qui doit délivrer Mario. Logique, n’est-ce pas ?

Savoir que l’on peut reconstruire un jeu, c’est un peu la version numérique de “démonter son jouet mécanique pour le remonter”. Surtout si on le remonte en le mettant à son goût.

 

INVENTER UNE HISTOIRE

Un groupe de quatre s’est formé naturellement : ils avaient envie de créer une histoire, en créant et photographiant les personnages et les décors avant de les animer dans Scratch.

Leur imagination s’est enflammée pour recréer un livre de la jungle, et ils ont commencé à réfléchir sur le scénario. Puis ils ont identifié comment fabriquer leurs accessoires, y compris des masques pour les animaux sauvages, et demandé ou apporté eux-mêmes le matériel.

Ils vont maintenant passer du temps pour travailler les images avant de les intégrer dans Scratch et de coder les étapes de l’histoire.
Je suis vraiment curieuse de voir le résultat… pas vous ?

 

Newsletter

Newsletter