Blog

EN DIRECT DE LA CONFÉRENCE SCRATCH@MIT 2014

19 August 2014

 

Tous les deux ans à Boston a lieu la conférence Scratch du MIT, organisée par l’équipe du Media Lab. Une occasion unique de rencontrer des chercheurs et des éducateurs du monde entier, et de partager des idées et des pratiques autour de la programmation créative !

De très bons moments (y compris ma propre présentation sur la grande scène du MIT), que je partage maintenant avec vous.

 

Voici un panorama de ce que j’ai rapporté dans mes bagages, idées captées au vol, instantanés d’échanges, et plein, plein d’idées pour nos ateliers ! Un compte-rendu multi media, avec photos, vidéos, liens et des tweets comme si vous y étiez.

Cliquez sur les liens pour accéder plus rapidement à la section qui vous intéresse !

 

 

Vous pouvez retrouver des informations également :

N'hésitez pas nous contacter si vous avez des questions, ou pour être mis en relation avec des intervenants que nous citons.

Bonne lecture !

 

3 Keynotes pour réfléchir

Keynote Day 1 - Looking Back, Looking Ahead

L’ouverture de la conférence s’est faite avec Mitchell Resnick (créateur de Scratch) et des membres de son équipe du MIT, sur un rappel des valeurs autour de Scratch : les fameux 4 P : Projects, Peers, Passion, Play qui sous-tendent un apprentissage par la créativité, au-delà d’un simple apprentissage de la programmation.

Un aperçu des évolutions en cours et à venir a été partagé : Scratch Jr, appli pour tablette qui étend le concept de la programmation visuelle pour les plus petits : pas besoin de savoir lire ! L’application est depuis peu disponible sur l’App store, et bientôt sous Android.

Autre évolution très attendue, la capacité à connecter facilement Scratch à des devices physiques comme les Lego WeDo (déjà disponible), les arduino, et à utiliser des données en ligne dans des projets scratch, comme des données de localisation météo. Beaucoup de nouvelles opportunités excitantes pour créer et s’amuser avec Scratch.

Sur les extensions, beaucoup d’initiatives d’intégration de Scratch ont été présentées tout au long de la conférence, vous trouverez des liens dans la section "Au-delà de Scratch : les extensions physiques".

 

#ScratchMIT2014 Projects, Peers, Passion, Play, the 4 P as guiding principles to creative learning, explains M Resnick

— Claude Terosier (@EtClaude) 7 Août 2014

How to recognize creativity: it's messy. #ScratchMIT2014

— Amos Blanton (@Lightnin99) 7 Août 2014

 

Keynote Day 2 - Making, Coding, Writing

Keynote passionnante, avec Dale Dougherty, créateur des Maker Faire, Elyse Edman-Aadhal (National Writing Project), et Mitchell resnick (Scratch Dad).

Des parallèles très intéressants sur le process de création entre les trois activités fabriquer / coder / écrire. L’idée qui m’a le plus marquée personnellement : lorsqu’Elyse Edman-Aadhal explique que pour créer ou écrire, il faut vivre une évolution d’identité (an Identity Shift) : passer d’une posture où l’on écrit pour quelqu’un qui en sait plus que nous et qui va nous juger, comme c’est le cas à l’école, à une posture où l’on écrit pour créer de la connaissance, pour soi et pour / avec les autres.

"New technology makes us rethink the way we write and make things" says @mres #ScratchMIT2014

— Claude Terosier (@EtClaude) 8 Août 2014

“I’ll just have to point with my finger. Unfortunately it doesn’t point with light, yet.” @mres #ScratchMIT2014

— Keledy Kenkel (@keledy) 8 Août 2014

Literacy is reading AND writing says @ElyseEA #ScratchMIT2014

— Claude Terosier (@EtClaude) 8 Août 2014

Writing generates knowledge, reading gives access to it says @ElyseEA #ScratchMIT2014

— Claude Terosier (@EtClaude) 8 Août 2014

How can we teach reading in order to create participatory writers? How could we think about both differently? @ElyseEA #ScratchMIT2014

— Keledy Kenkel (@keledy) 8 Août 2014

Writing has been around for five thousand years. Making has been around forever. — @mres #ScratchMIT2014

— MIT Media Lab (@medialab) 8 Août 2014

Making is a very social and engaging activity. I think Community is also what has led to the success of Scratch! #ScratchMIT2014

— Scott Hudson (@shudson310) 8 Août 2014

RT @lmartin81 @mres "Meaning is created through the act of creation" #ScratchMIT2014

— MIT Media Lab (@medialab) 8 Août 2014

"Being serious does not need to mean being solemn. Bring joy to learning!" @ElyseEA at #scratchmit2014

— Karen Brennan (@karen_brennan) 8 Août 2014

 

Keynote Day 3 - Scratchers Helping Sratchers

Sur scène, 3 jeunes adultes, scratchers depuis des années, et qui aujourd'hui participent activement à l’animation de la communauté en ligne. Ils racontent combien ils ont appris avec leur expérience Scratch, notamment grâce aux échanges qu'ils ont eu au travers de la communauté. Extrêmement inspirant !

Notamment une jeune allemande a expliqué comment à plusieurs ils ont monté un wiki en allemand, alimenté par des jeunes qui se coordonnent entre eux avec une réunion skype tous les vendredi... Si on arrivait à générer cela en France, ce serait génial !

"I started because I wanted to create a game, I kept coming back because of the sharing with others" #ScratchMIT2014

— Claude Terosier (@EtClaude) 9 Août 2014

"I started asking questions on the scratch website, and then I saw questions I could answer" #ScratchMIT2014

— Claude Terosier (@EtClaude) 9 Août 2014

Noticing a pattern - scratchers thrive on feedback - students need an audience for the things they make #ScratchMIT2014

— Linda Martin (@mrsmartinusa) 9 Août 2014

#ScratchMIT2014 Ten minutes into the final plenary session: Next generation rules.

— Joek van Montfort (@xota) 9 Août 2014

"By getting involved with the scratch community, you find so much more pleasure in using scratch" #ScratchMIT2014

— Claude Terosier (@EtClaude) 9 Août 2014

Hundreds of kids around the world help run the scratch community ! #ScratchMIT2014

— Claude Terosier (@EtClaude) 9 Août 2014

JSO about Scratch: "I haven't found a safer place online" So true. @scratchteam #ScratchMIT2014

— Connor (@technoboyIO) 9 Août 2014

"The best way to get feedback is to give some" So true! #ScratchMIT2014

— Claude Terosier (@EtClaude) 9 Août 2014

"I make things, and if it breaks, it breaks, and I fix it and ask for help" #ScratchMIT2014

— Claude Terosier (@EtClaude) 9 Août 2014

Who knew that what started as a program to make a cat create a square would turn into such an awesome learning community #ScratchMIT2014

— Linda Martin (@mrsmartinusa) 9 Août 2014

 

 

Des ressources pédagogiques

Un nouveau Creative Computing Curriculum !

Creative Computing Curriculum

Une des meilleures nouvelles de cette conférence : la nouvelle version du Creative Computing curriculum (guide de cours de programmation créative) de la scratchEd Team d’Harvard est en ligne. Nous avons même eu droit à la version papier, les chanceux sur place !

Les activités présentées dans ce curriculum sont bien pensées et basées sur l’expérience terrain, nous nous en inspirons beaucoup pour nos ateliers Magic Makers. Ce sera l’occasion de le traduire et de le diffuser dans la communauté française, grâce à jecode.org.

 

Best Practices for Engaging Kids

Claude Terosier at scratch MIT 2014 conference

Ou l’équilibre entre création libre et activités structurées.Ma contribution personnelle à la conférence ! Je suis partie de mes observations sur ce qui fait que les enfants s’impliquent dans les activités de programmation créative. En résumé, donnez à un enfant le pouvoir de créer ses propres jeux avec l’ordinateur, et regardez l’effet que cela lui fait ! Une énorme motivation pour apprendre.

Cependant, cela ne suffit pas. Ils ont besoin qu’on les aide, à trouver des idées, à commencer sans avoir peur de se tromper, à dépasser les difficultés qu’ils rencontrent régulièrement.

D’où cette question, centrale, sur l’équilibre à trouver entre des activités structurées qui accompagnent l’apprentissage de compétences et de connaissances utiles, et la liberté de créer et de prendre en main son apprentissage personnel.

 

Family Creative Learning Workhops

Family Creative Learning

Ricarose Roque, étudiante en PHD au Media Lab a conçu une série d’ateliers en famille et à écrit un guide pour raconter comment mettre en place ces activités ailleurs.

Cela fait penser aux coding gouters organisés en France : les parents et les enfants qui apprennent et créent ensemble, renforçant à la fois les liens familiaux et ceux de la communauté locale.

 

Scratch & Math

Math projects with Scratch

Pour ceux intéressés par l'utilisation de scratch pour des activités mathématiques, vous pourrez trouver ici des exemples d'activités, et les exemples de projets correspondants sur le compte scratch de l’enseignante qui a conçu ces activités. Plutôt collège / lycée.

Un joli exemple de projet réalisé par un collégien pour apprivoiser la trigonométrie : le trigonator. A mi-chemin entre les mathématiques et l'art...

 

La communauté en ligne à la rescousse

Scratch Online Help

Saviez-vous qu’il existe des espaces sur le site Scratch pour demander de l’aide et partager des informations ? Un studio a été créé pour poster son projet lorsqu’on bloque sur son script, un forum permet de poster les bugs... Vous trouverez tout cela sur le site de Scratch.

Ce support en ligne est assuré par l’équipe scratch, mais surtout par de (très) nombreux bénévoles. Apprendre ensemble !

 

Une étude des comportements de Remix

Remixing Pattern Poster

Poster présenté par Yue Han, étudiante au Stevens Institute of Technology, qui étudie les modèles de remix pour détecter notamment les interactions qui correspondent à un développement de la créativité. Passionnant !

 

Les ressources des Tech Volunteers de Warwick

Super équipe d'étudiants qui font depuis plusieurs années des workshops dans des écoles, animé par Margaret Low de l’université de Warwick en Angleterre, et qui ont développé pleins de ressources autour de Scratch, arduino, picoboard.... allez voir ici.

 

Scratch MOOC 4 Teens

Un mooc réalisé en Uruguay pour apprendre aux collégiens à programmer  avec Scratch! Une version anglaise est prévue... à suivre ?

 

Evaluer les compétences informatiques

Des projets sont en cours pour évaluer automatiquement la progression des élèves dans la maîtrise des concepts informatiques. Je n’ai pas pu assister personnellement aux présentations, mais le concept fait réfléchir. Vous pouvez déjà aller voir Doctor Scratch.

 

 

Des initiatives passionnantes

Plug-in studio, art workshops with scratch

Deux chouettes artistes qui ont monté des workshops de création de Art Games à Chicago, le plug-in studio. Je leur ai montré ce que Julien et Jonathan avaient fait en création d’art digital avec Processing au centre Pompidou (le workshop code couleur cookies), et ils ont trouvé ça très intéressant ! Un échange d'idées à prévoir ?

 

Une plongée dans l’histoire des jeux vidéos

Video Game History, Design and Coding workshops

Derek Been a conçu une série d’atelier où les enfants apprennent l’histoire en même temps que la programmation et la création de jeu vidéo. Ils repartent du premier jeu, pong, en discutant sur les contraintes des ordinateurs de l’époque, pour passer à space invader et tetris. Rigolo !

 

World Community Project

Le World Museum Project organise de larges projets collaboratifs qui ont impliqué des élèves dans 30 pays différents. Ils utilisent Scratch pour élaborer des projets où chacun présente un aspect de sa communauté. Allez voir ce très joli projet sur les musiques du monde.

Grâce à cette rencontre à la conférence, j’ai eu la chance d’inscrire mes enfants à un atelier organisé par le World Museum Project au Boston Children’s Museum. Sous la houlette des chanteuses Women of the World, nous avons créé de la musique collectivement, en utilisant des « instruments » construits avec des arduinos. Nous avons aussi enregistré nos propres sons et en les jouant simplement en bougeant face à l’ordinateur, grâce à la fonctionnalité Scratch de détection de mouvement. Fascinant (et très ludique !).

 

 

Inventors4Change

Une collaboration entre des élèves en Inde et en Espagne, dans les 2 cas sous le seuil de pauvreté, et qui échangent avec Scratch. Inventors 4 Change est un projet de recherche mené en collaboration avec l’université de Gérone. Edifiant.

 

 

Au-delà de Scratch : les extensions

Arduino !

Personnellement, je suis une grosse fan d’Arduino et Scratch combinés (cf. notre article sur ce sujet). Mon grand regret est que l’interface qui permet d’utiliser Scratch pour programmer facilement des circuits électroniques que l’on construit avec Arduino ne soit pas plus simple à installer et à lancer.

L’équipe de Scratch a prévu de l’intégrer nativement, et en attendant, un des étudiants de Warwick a développé une version qui est censée être facile à installer. J’ai hâte de l’essayer ! Pour info, cela doit être mon tweet le plus repris sur cette conférence, donc je ne suis pas la seule à y trouver un grand intérêt !

Autre tuyau, il utilise une carte Arduino Esplora avec des capteurs inbuilt qui a l'air très sympa à utiliser avec des enfants, plutôt que de reconstruire les circuits pour chaque capteur que l’on souhaite utiliser.

Et pour ceux que cela ne dérange pas d'utiliser la version 1.4 de scratch plutôt que la 2.0, il existe aussi bien sûr la version de S4A développée par le Citilab de Barcelone, qui a fait ses preuves. Beaucoup de ressources sur s4a.cat.

 

Lego WeDo Chain Réaction

Une super activité à faire en groupe avec le moteur et les capteurs Lego WeDo, qui fonctionnent nativement avec Scratch. L'idée est de bricoler des devices pour faire passer une balle d'un ordinateur à un autre. Chaque ordinateur doit détecter l'arrivée de la balle, grâce au capteur de distance, déclencher une traversée virtuelle de la balle sur l'écran, et le démarrage de la boule suivante grâce au moteur.

Vous trouverez ici les tutoriels pour installer et utiliser les Lego WeDo avec Scratch.

 

Des Apps pour programmer ses Apps

Présentées à la conférence, 2 applications pour fabriquer sa propre app en programmant avec des blocs, à la mode scratch.

Pocket code est développée par catrobat.org. Ils ont aussi organisé un workshop sur place où ils se sont amusés à programmer des robots Lego Mindstorms NXT depuis leur smartphone Android. Fun !

L’autre projet de programmation d’App depuis une tablette est en cours sur Kickstarter : Tickle.

 

Material Programming

Pour le fun, un super projet développé par un étudiant japonais : programmer un petit robot en assemblant des blocs physiques, et en les scannant grâce à des QR code au dos. Spécial dédicace à Sylvie Tissot et son étudiante de l'ENSCI qui avait un projet de ce type qu'elle nous avait montré lors du dernier code cambouis.

 

Knit On, Scratch On

Un projet très rigolo réalisé par des lycéens : un piano en tricot ! Grâce à un fil de couture métallisé et à un Makey Makey pour le raccorder à Scratch, ce piano permet de jouer de vraies mélodies. Pour ceux qui découvrent le Makey Makey, c’est une petite plaque électronique très ingénieuse qui permet de remplacer des touches d’un ordinateur par n’importe quel objet qui conduit le courant … de quoi faire de belles inventions.

 

Japan Robots

Artec, une jeune équipe japonaise, a développé des briques type lego + des moteurs et capteurs + un arduino + une version de scratch 1.4 pour fabriquer et programmer ses robots.

C'est sympa, l'intérêt c'est que les blocs pour construire les robots sont bien plus génériques que des légos. Tout se construit avec de simples carrés qui s'emboitent. Cela semble laisser une belle liberté de mouvement, comme on le voit sur mes petites vidéos.

J’avoue que j’ai un faible pour leur dinosaure ! Leur produit à 2 mois seulement, à suivre ?

 

Leap Motion et Little Bits

Un grand merci à Kraig Hanning, un autre de ces développeurs qui pour le plaisir, partagent les interfaces qu’ils ont codées pour raccorder Scratch à des extensions très fun.

Kraig a développé notamment l’interface entre scratch 2.0 et le Leap Motion, ce dispositif rigolo qui détecte la position des doigts et permet d’interagir avec l’ordinateur comme par magie sans clavier ni souris. Son interface ne fonctionnait plus, mais il l’a corrigée et va la partager sur son compte github.

Quant aux LittleBits, ce sont des composants électroniques aimantés qui permettent de créer facilement ses objets connectés. Grâce à Kraig, j’ai bien l’intention de les tester !

 

Et voilà ! N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions, ou simplement souhaitez échanger sur ces sujets. Si le sujet de l'apprentissage de la programmation vous intéresse, vous pouvez aussi vous inscrire à la liste de diffusion de jecode.org ou participer au prochain meetup code cambouis sur Paris.

A bientôt !

Newsletter

Newsletter